Soins et Massages HOLISTIQUES
  Médecine Traditionnelle Chinoise
             Massage Holistique 

Soins en salle zen ou dans la Nature  

Un regard plein d'Amour sur le Cycle Féminin

22 Sep 2022 Le Toucher du Coeur Intimité Sacrée

Comment changer notre regard sur nos Lunes?

J'utilise le terme Lunes pour désigner les Règles et c’est ainsi que je les nomme dans cet article. Non pas par rejet de nos Menstruations mais, au contraire, pour en honorer l’aspect cyclique pleinement intégré aux cycles de la Vie. C’est également ainsi que nos Menstruations sont désignées chez les Amérindiens.

Un sujet qui me tient à Coeur

Peu importe notre âge, nous avons toutes (ou presque) le souvenir de nos premiers cycles menstruels. L’arrivée tant attendue, ou pas du tout, de nos premières Lunes !

C’était, pour ma part, une attente impatiente. J’allais devenir une Femme, enfin ! Une petite Femme. En tout cas, j’allais faire partie du monde des « Grandes ». J’étais tellement heureuse quand elles sont arrivées et je pensais qu’il en était ainsi pour toutes les jeunes filles de mon âge.

Nous étions dans les années 90 et je découvrais, dépitée, que le sujet ne faisait pas l’unanimité. Du moins, pas dans le sens espéré.

J’entendais régulièrement : « Les règles c’est la honte ! Et si on trouve une serviette dans ton sac, c’est trop la hooonte ! ».  Je m’insurgeais alors chaque fois en questionnant, non sans vigueur : « Mais en quoi c’est la honte ??? », phrase qui était devenue mon surnom auprès de mes camarades. C’était peu agréable mais cela faisait partie de mon chemin. C’est encore avec cette conviction que nos Lunes sont un cadeau que j’accompagne aujourd’hui ma patientèle féminine de tout âge.  

Et pourtant, ce ne fût pas un parcours facile dans mon cas. Dès mon deuxième cycle, je passais 8 jours de vacances couchées sous l’effet de la douleur et d’une hémorragie importante. C’était parti pour des années à avoir mal en pensant, certains mois, que j’allais en mourir. Honnêtement, mon accouchement fût bien plus aisé que certains cycles.

Nos Lunes : un indicateur de notre état d'Etre

L’état des cycles, l’aspect du sang menstruel, le type de douleur, … sont des indicateurs précieux de notre état de santé et de notre état émotionnel. Un sujet que l’on questionne largement en Médecine Traditionnelle Chinoise (et certainement dans d’autres médecine traditionnelles).

Avec ou sans douleurs associées, nos Lunes nous donnent des messages et, si nous apprenons à les écouter, elles peuvent nous en apprendre beaucoup sur nous-même.

Les douleurs durant les cycles ne sont pas « normales ». Pas dans le sens où il y a nécessairement un grave problème, mais plutôt dans le sens où ces douleurs méritent d’être entendues pour de vrai. Elles ne sont pas une fatalité, il est possible de les comprendre et les apprivoiser pour les voir s’apaiser.

Ces douleurs sont comme des cris en nous. Les faire taire par la contraception n’est pas une vraie solution à moyen ou à long terme. Un problème que l’on cache se déplace et peut provoquer de nombreux autres maux. Maux qui disparaissent généralement dès l’arrêt de la contraction et le retour des Lunes. (Je ne parle pas de certains cas pour lesquels cela peut-être une réelle nécessité. C’est à vous-même d’en juger, accompagnée de votre médecin.)

Il est certainement plus pertinent de se questionner sur ce qui crie réellement en nous à travers ces douleurs.

 

Petit partage sur l’arrêt artificiel des règles :

Il m’arrive de conseiller à certaines patientes en pré-ménopause d’arrêter leur contraception qui coupent les règles afin de les retrouver avant qu’il ne soit trop tard. Les retours sont toujours extrêmement émouvants. Certaines n’avaient plus accueilli leurs Lunes depuis des années et ne pensaient jamais les revoir. Ne négligeons pas l’impact que cela peut avoir.

Nos Lunes : un moyen de nous Libérer

Physiologiquement, nos Lune sont là pour évacuer l'ovules non fécondé en cas d’absence de grossesse. Et ce sang a bien des fonctions physiques et énergétiques s’il y a fécondation mais ce n’est pas l’axe que je souhaite aborder ici.

Je tiens plutôt à parler de nos Lunes comme le moyen d’évacuation et de Libération de nos émotions et de nos surcharges énergétiques. Notre Utérus, cet organe magnifique, est le réceptacle de nos émotions présentes et passées, le gardien de notre histoire personnelle mais aussi de notre histoire familiale et au-delà, selon ce qui est entendable pour chacune. Dans tous les cas, nous venons tous d’un Utérus, qui est donc, d’une certaine façon, le siège de l’Humanité.

Et cet Utérus se nettoie et ainsi nous allège. Au-delà des messages contenus à travers nos Lunes que nous pouvons questionner, nous pouvons aussi les remercier de nous permettre à chaque cycle d’évacuer ce qui doit l’être.

Regardons chaque cycle menstruel comme le moyen de Libérer ce qui doit mourir en nous émotionnellement, énergétiquement ou même physiquement, et ainsi, de laisser la place à ce renouveau qui peut enfin naitre. Observer nos Lunes sous cet angle, nous permet de les bercer d’Amour et de Gratitude. Nous n’avons rien à faire, elles font pour nous et elles le font de la façon la plus juste qui soit.

Sensibilité accrue, s'écouter vraiment

En période de Lunes nous sommes plus perméables que d’habitude à ce qui nous entoure et nos émotions ont tendance à s’exacerber à cette période du mois.

C’est comme une vague qui peut nous submerger tout entière selon le degré de sensibilité de chacune. En ce sens, il est essentiel d’avoir une profonde écoute de nous-même et de nos besoins à ce moment-là, très particulièrement. C’est un peu comme si durant les Lunes, nous n’avions plus de filtre. Nous préserver, nous écouter, prendre soin de nous devient la priorité.

N’attendons pas que la société (ou le monde extérieur en général) comprenne et fasse cas de cela. Imposer nos besoins de repos, de calme, de ralentissement ne dépend que de nous.

Si nous représentions notre cycle mensuel comme la roue des saisons, la période des Lunes représenterait l’Hiver. C’est donc un moment parfait pour ralentir, faire de l’introspection et, pourquoi pas, de la méditation. Comme c’est une période où nous sommes plus sensibles, il peut en ressortir de très belles expériences.  

Si en revanche, durant certains cycles nous avons plus d’énergie lors de nos Lunes, profitons-en également. Peut-être est-ce un allègement qui se fait sentir et qui peut aussi nous propulser parfois.

Faire l'Amour pendant les Lunes

Notre sensibilité et nos sensations sont exacerbées pendant les Lunes. Faire l’Amour à ce moment-là peut donner lieu à des expériences particulièrement intenses. Cela donne une autre dimension à cet espace. Surtout si l’acte est teinté de pratiques énergétiques que nous retrouvons en Sexualité Sacrée (ou Tantrisme).

Mais, comme pour tout le reste, c’est une question d’écoute. Il s’agit d’écouter nos envies et nos besoins. Ceux de notre corps surtout. Sentir s’il s’ouvre ou non à la relation à l’autre, à la connexion à l’autre, au contact du corps de l’autre. Si le besoin est au repli et si le corps se ferme à l’idée de faire l’Amour à ce moment-là, il est inutile d’insister. Quand le corps dit « non », c’est non.

Pour retenir l'essentiel

A travers nos Lunes nous pouvons capter les messages que notre corps nous envoie sur tous les niveaux de notre Etre. Savoir écouter ces messages, c’est guérir de nos blessures et avoir ainsi des cycles plus paisibles.

Nos Lunes nous permettent d’évacuer les surcharges émotionnelles et énergétiques. Développons de la Gratitude pour ce travail extraordinaire.

Durant nos Lunes nous sommes plus sensibles sur tous les niveaux. Savoir dire non à ce que nous ne voulons pas et aller vers ce qui nous appelle à ce moment-là est essentiel, même si cela va à contre-sens des attentes extérieures.

Profitons-en, si l’envie est là, pour nous ouvrir à l’énergie que nous captons plus facilement durant nos Lunes.


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.